Eglise Saint-Pierre de Cernières


Publié le 05/08/2013  | Actualités |

L'église Saint-Pierre

L'église Saint-Pierre se situe au cœur d'un paysage remarquable, la vallée de la Charentonne, le bourg de Cernières, le château. Dominant cet ensemble, sa vue suscite de l'émotion. Elle présente des maçonneries du XIIe siècle, avec de gros moellons en « grisons ». Son chœur, reconstruit au XVIe siècle, s'est substitué au chœur antique du XIIe. Cette belle église a été fortement remaniée au XIXe siècle, durant lequel la sacristie a été ajoutée. Son clocher carré, couvert en bardeaux de châtaignier, est surmonté d'une haute et élégante flèche. Autrefois situé entre la nef et le chœur, il a été déplacé au XIXe siècle et entièrement reconstruit après la tempête de décembre 1999. L'intérieur de l'église offre un volume simple d'une belle composition. La nef et le chœur sont voûtés de bois, avec pour le chœur un décor de ciel étoilé. Ils sont séparés par le monumental arc d'entrée du chœur. Le décor et le mobilier contribuent à l'unité de l'espace intérieur. Ce décor est caractérisé par un ensemble de trois autels et de retables dont un très bel autel majeur et son retable du XVIIe siècle. L'église Saint-Pierre renferme également plusieurs objets classés au titre des monuments historiques. Un if de plus de 400 ans ajoute à la mélancolie du cimetière qui, dans ce site si remarquable, entoure l'église.

Notre église est en péril…

Aujourd'hui notre belle église est menacée par de fortes dégradations pouvant entraîner sa disparition. En effet, les travaux concernant le beffroi de cloches sont devenus urgents et pour cause, lorsque les cloches sonnent l'édifice tremble... L'état des contreforts du chœur est pire encore... L'un d'eux étant décollé à mi hauteur d'une dizaine de centimètres du mur de façade qui est cintré sous l'effort, entraînant la déformation préoccupante des maçonneries. Enfin, l'état des verrières de la sacristie nécessite une intervention rapide, en effet du fait de leur montage au mastic traditionnel, ces dernières ont tendance à éclater à cause de la dilatation de la structure. Les interventions de première urgence consisteront en la réfection du mur de l'arc d'entrée du choeur et en la reconstruction des contreforts. La seconde urgence consiste à réparer et à conforter la charpente du beffroi et la rendre indépendante de la structure du clocher et de la charpente, pour éviter les considérables vibrations répercutées par les cloches à l'ensemble de l'église. Une réfection d'une large partie de la maçonnerie pour éliminer les enduits au ciment qui empêchent la « respiration des murs » et favorisent les infiltrations d'eau est également nécessaire. Pour finir, les vitraux de la sacristie sont à refaire en totalité.

Si vous souhaitez apporter votre aide, rendez-vous sur le site internet de la Fondation du Patrimoine :
https://www.fondation-patrimoine.org/fr/haute-normandie-11/tous-les-projets-550/detail-eglise-de-saint-pierre-de-cernieres-14778*
en effectuant un don en ligne (paiement sécurisé).

* Addendum du 31 mars 2018 : Page supprimée

Actualités par années