Exposition château de Gaillon


Publié le 19/05/2008  | Actualités |

Tous ceux qui n’ont pas encore pu la voir s’en réjouiront : l’exposition "Le château de Gaillon, fastes de la Renaissance en Normandie" qui se tient au musée des Antiquités de Rouen depuis le 27 février est prolongée jusqu’au 20 septembre 2008.

Cette exposition, déjà présentée au musée du Moyen Age de l’hôtel de Cluny à Paris et au musée de la Renaissance du château d’Ecouen, nous permet de mieux appréhender ce que devait être la magnificence du palais des archevêques de Rouen.

L’ouvrage "L’Art des frères d’Amboise", qui sert de catalogue à l’exposition, est en vente au magasin du musée, complété par une brochure spécifique à l’exposition de Rouen, au prix de 25 €.

L'art des frères d'Amboise, les chapelles de Gaillon et de l'hôtel de Cluny.

Dans la France des années 1500, la famille d'Amboise détient les plus hautes charges au sein du clergé. Georges d'Amboise, cardinal archevêque de Rouen et légat du pape, remplit le rôle de premier ministre auprès du roi Louis XII. Les chapelles édifiées par Jacques d'Amboise dans l'hôtel des abbés de Cluny à Paris et par Georges d'Amboise au château des archevêques de Rouen à Gaillon représentent en conséquence un témoignage artistique majeur pour la période. L'architecture, la sculpture, mais aussi la peinture murale, le vitrail, les boiseries sculptées retracent les fastes liturgiques de la famille d'Amboise. C'est en effet aux meilleurs artistes de l'époque, français et italiens, que s'adresse le mécénat de ces prélats, porteur de la modernité d'une période charnière entre le Moyen Age et la Renaissance.

Affiche

Actualités par années