Le clocher d'Armentières-sur-Avre


Publié le 07/06/2016  | Actualités |

Vendredi dernier 3 juin 2016, devant les habitants du village d'Armentières-sur-Avre et de villages voisins, une spectaculaire opération a permis de redonner à l'église Saint-Martin sa cloche, son clocher et son coq.

Depuis plusieurs années, le clocher menaçait, entrainant avec lui le mur pignon de l'édifice. L'église avait subi dans les siècles derniers des dommages dus aux intempéries, à la foudre et aux bombes. Chaque fois des travaux ont été entrepris, mais faute de fonds suffisants, jamais terminés. D'autre part, comme dans de nombreuses églises de campagne, les bois constituant la base du clocher avaient été habillés de ciment ou de plâtre. De ce fait le bois ne respirait plus, l'humidité restait enfermée et la pourriture l'attaquait. Pour un petit village c'était une dépense bien lourde que de remette le tout en état de façon durable, et la municipalité d'Armentières-sur-Avre, sous la conduite de son maire Jean-Etienne Morel, a relevé le défi. En mai 2013, une convention est signée avec la Fondation du Patrimoine pour recueillir les dons, et des subventions sont allouées par le département.

Ce vendredi a vu enfin aboutir les efforts de tous. Les bois abimés du beffroi ont été remplacés, la flèche du clocher refaite à l'identique au sol. Des essentes de bois ont remplacé les ardoises sur l'ensemble du clocher, tronc et flèche. L'opération de remontage a nécessité l'emploi de deux grues, une pour la cloche, Marie-Thérèse, datant de 1789 ; l'autre pour la flèche du clocher. Auparavant le coq, refait lui aussi à l'identique avait été béni et installé au sommet de la croix.

Actualités par années