Glossaire

Ebrasement: Disposition biaise par rapport au mur des parois latérales d'une baie.

Echarpe: Longue pièce de bois inclinée, généralement couplée à une seconde symétriquement opposée, destinée à raidir les chevrons.

Echauguette: Construction d'angle et en surplomb formant une sorte de petite tourelle, permettant de surveiller les abords d'un manoir, ou d'un château.

Emaux: En héraldique les émaux correspondent aux différentes couleurs que l'on peut rencontrer. Il y en a trois typs : métaux (or et argent), fourrures (hermine, vair), couleurs (gueules, sinople, azur, sable, pourpre et orangé).

Encensoir: Petit-vase brûle-parfum pour l'encens utilisé à différents moments d'un office : procession d'entrée, avant la lecture de l'Évangile, durant l'Offertoire. S'il s'agit d'une cérémonie mortuaire, le catafalque est encensé une dernière fois.

Encorbellement: Construction en saillie du plan vertical d’un mur, soutenue en porte-à-faux par un assemblage de corbeaux ou de consoles. Un étage, une galerie un balcon, etc. peuvent être en encorbellement. L'encorbellement est typique de l'architecture médiévale en pan de bois.

Enfeu: Caveau funéraire pris souvent dans l'épaisseur du mur. Niche abritant un gisant ou un tombeau.

Engoulant: Au Moyen-Âge engouler signifiait avaler. Le mot s'est conservé en héraldique et en architecture. L'engoulant est une sculpture de tête monstrueuse à l'extrémité d'une poutre et qui semble avaler cette dernière. On les voit principalement à l'extrémité des sablières des maisons normandes et des entraits de charpente. Syn.: guivre, rageur.

Entablement: Ensemble reposant sur des colonnes et comprenant l'architrave, la frise, la corniche et le fronton. En matière de charpente : partie sommitale d'un mur sur laquelle s'appuie la charpente du comble.

Entrait: Pièce de bois horizontale joignant les deux chevrons d'une ferme. Entrait retroussé : rehaussé dans la ferme et travaillant en traction. Faux-entrait : placé au-dessus d'un entrait retroussé et ne travaillant pas en traction.

Epi de faîtage: Ornement en terre cuite, en faïence ou même en métal. Il est placé aux extrémités du faîte d'un toit. Il peut être de forme géométrique ou représenter un animal ou toute autre forme.

Epitaphe: Inscription funéraire comportant souvent une fondation de service pour le repos de l'âme du défunt.

Etole: Longue bande d'étoffe, en soie, en drap d'or ou d'argent, porté autour du cou par toute la hiérarchie ecclésiastique, diacre compris, pour célébrer la messe, administrer les sacrements et d'autres cérémonies.

Ex-voto: De la formule latine "ex voto suspecto " (suivant le vœu fait). Tableau, objet, plaque portant une formule de reconnaissance, que l'on place dans une église, une chapelle, en accomplissement d'un vœu ou en remerciement d'une grâce obtenue. Il peut avoir un lien avec une profession, tel le bateau des pêcheurs en bord de mer.